Le terrain de golf de la candidature espagnole à la Ryder Cup entamera sérieusement un espace naturel protégé

Toutes les versions de cet article : [English] [Castellano] [Français]

La Fédération espagnole de golf vise localiser les installations de la candidature espagnole à la Ryder Cup 2018 dans une ferme de grande valeur écologique, qui sera gravement endommagée. La construction du terrain de golf, dans la municipalité de Tres Cantos (Madrid), affectera de façon négative à des espèces menacées d’extinction telles que l’ aigle impérial ibérique et le vautour moine que nichent à proximité. Ces installations se situeraient dans les sols protégés dans le cadre du Parque Regional de la Cuenca Alta del Manzanares, qui appartiennent au réseau Natura 2000, le réseau d’espaces protégés au niveau européen. Ces raisons sont à l’origine de l’opposition des voisins et des organisations de la zone, en tenant compte également que des terres publiques seront détruites et que la ville ne disposera pas d’eau pour l’irrigation des parcs et jardins dans les mois d’été.

Les installations que l’Espagne présente pour la candidature de la Ryder Cup 2018 ne sont pas prévues dans le meilleur endroit possible du point de vue de l’environnement. La ferme Valdeloshielos à Tres Cantos est située dans le Parc Régional de la Cuenca Alta del Manzanares, l’un des quatre parcs naturels protégés par la législation régionale de Madrid. Les valeurs environnementales sont très importantes car c’est un domaine couramment utilisé par des espèces menacées comme l’aigle impérial ibérique (Aquila adalberti) et le vautour moine (Aegypius monachus). Ces importantes valeurs naturelles ont conduit à inclure cette zone dans le réseau Natura, se trouvant dans le LIC (Lieu d’Intêret Communautaire) de la Cuenca Alta del Manzanares.

Un autre point problématique du projet est la consommation excessive d’eau. L’irrigation du terrain prévu, de 27 trous, empêchera à Tres Cantos d’utiliser de l’ eau recyclée pour arroser ses parcs et jardins. Compte tenu des prévisions, le terrain de golf buverait plus de trois quarts de l’eau provenante de la station d’épuration pour irriguer, tandis que la ville resterait sans un débit suffisant pour approvisionner les parcs, jardins et l’assainissement public pendant l’été´.

Il faut dire qu’ils vont utiliser un terrain de propriété publique qui pourrait accueillir d’autres utilisations sociales d’une plus claire utilité publique et environmentales plus appropriées à l’esprit de la loi du Parc Régional ou à la préservation de l’aigle impérial. En outre, l’année dernière on a déjà détruit un espace public précieux pour la recherche agro-environnementale à Alcala de Henares (El Encín), sous prétexte de la construction d’un terrain de golf pour la candidature de Madrid pour la Ryder Cup. Il y a des endroits plus propres pour cela dans la région de Madrid qui n’ont pas été considerés car il semble très probable que l’on cherche à faire rentables les projets de spéculation immobilière à developper dans l’aire.

En tout cas, le projet n’a aucune acceptation sociale. Les principales organisations écologistes de la région de Madrid ont exprimé leur rejet devant les autorités qui favorisent l’événement et ont prévu quelques actions dans les mois prochains contre la construction du terrain à Tres Cantos, aussi que le depôt d’une plainte auprès de l’Union Européenne. De nombreux murs ont été écrits à Tres Cantos pour montrer l’opposition au terrain de golf , et il faut ajouter que tous les partis de l’opposition dans la ville sont aussi contre le projet.




Visiteurs connectés : 446