Ecologistas en Acción Français

Dernier ajout : 13 juin 2014.

portada seccion

  • La grande fraude des centrales "prêtes à capturer"


    Par manque de financement définitif, pour un programme de démonstration de captage à grande échelle, la Commission Européenne (CE) propose une nouvelle inversion pour le captage et le stockage du carbone.

  • Justice climatique


    Encore une fois, les personnes qui ont crées le problème nous disent qu’elles ont aussi les solutions : le commerce des émissions de CO2, le dit « carbone propre », plus d’énergie nucléaire, de biocombustibles et aussi un « nouveau pacte vert ». Elles ne sont pas des solutions réelles mais des illusions néolibérales. Il est temps d’aller plus loin que ces illusions.

  • Une autre vaine tentative pour sortir de la crise aux dépens de l’environnement


    Ecologistas en acción présente un petit rapport d’évaluation du Fonds Local d’Investissement (FLI) espagnol. L’organisation considère que le Fonds est une mesure à court terme qui n’est pas destinée à reconstruire l’économie espagnole mais un Fonds qui est pensé à fomenter l’insoutenable modèle urbanistique qui ne cesse de croître.

  • La Commission Européenne débute une procédure d’infraction contre l’Espagne sur la pollution de l’air


    Comme l’a dénoncé maintes fois Ecologistas en Acción, la pollution de l’air en Espagne ne respecte pas les limites légales pour la protection de la santé. Une grande partie des Communautés Autonomes nient cette situation et ne prennent pas les mesures adéquates pour résoudre ce problème. Eh bien, pour cette raison la Commission européenne vient de lancer une procédure d’infraction à l’encontre de l’Espagne et neuf autres Etats membres.

  • 2009 : l’année du décroissement avec équité


    Ecologistas en Acción déclare l’année 2009 comme l’année de « moins pour vivre mieux », l’année du décroissement avec équité. Pour cela l’organisation mettra en marche toute une série de campagnes, treize domaines thématiques avec lesquels elle travaille et qui nous aident à avancer vers une société plus soutenable et plus solidaire.

  • 2008 : La crise et le Gouvernement espagnol font passer le changement vers la durabilité au second plan


    2008 a été marqué par le nouveau Gouvernement et la crise économique. Ces deux aspects ont eu des conséquences négatives pour la vie dans la planète. Le changement de Gouvernement a signifié un revirement plus grand vers l’insoutenabilité. À nouveau, on est en train de faire face á la crise au dépens de l’environnement.

  • La croissance économique de l’UE accélère la perte de biodiversité


    Ecologistas en Acción considère que l’Union Européenne a échoué dans son engagement d’arrêter la perte de biodiversité en 2010 due sa croissance économique constante, laquelle affecte les services que nous offrent les écosystèmes dont nous dépendons pour vivre.

  • Opposition au projet de raffinerie en Estrémadure


    Las organizaciones ecologistas Amigos de la Tierra, Ecologistas en Acción, Les organisations écologistes s’opposent au projet
    de raffinerie en Estrémadure parce qu’il est considéré
    obsolète et contraire à la lutte contre le changement climatique.

  • Les écologistes demandent à l’UE de ne pas trafiquer avec les droits d’émission des contaminants


    Ecologistas en Acción, Acsur-Las Segovias, Amigos de la Tierra et Entrepueblos réclament aux gouvernements européens, qui se réuniront à la fin de cette semaine au Conseil de l’UE, que la réduction d’émissions en négociation pour 2020 se réalise entre les états membres et ne se dévie pas au pays tiers pour abaisser le prix, car cela ne sera pas efficace pour freiner le changement climatique.

  • Freinons le changement climatique


    Le Congrès Confédéral d’Ecologistas en Acción se manifesta à Valencia, le 6 décembre 2008, coïncidant avec la Conférence des Nations Unies sur le Climat (COP14/MOP4) à Poznan, en Pologne.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90




Visiteurs connectés : 332